17 septembre 2021 | Murray Tessendorf | 0 commentaires

Une révélation dans la forêt : la puissance de l’éducation environnementale immersive

Elle n’était pas habillée pour la sortie ! Une belle jeune femme zouloue est montée dans mon pick-up : sa robe longue et ajustée à la cheville et ses talons hauts n’étaient pas vraiment la tenue appropriée pour explorer la forêt de Ferncliffe où A Rocha Afrique du Sud mène depuis dix ans un projet de réhabilitation de la forêt. En entrant dans la forêt, j’ai utilisé toutes les capacités de mon véhicule 4⨯4 et j’ai commencé à parcourir les profondes ornières boueuses qui ne ressemblaient pas vraiment à une route. J’ai essayé de faire la conversation avec ma passagère, mais je me suis vite rendu compte qu’elle était hypnotisée par la beauté des falaises couvertes de brume et de l’imposante canopée de la forêt et je l’ai donc laissée absorber cette beauté en silence. Finalement, nous avons atteint notre destination et notre petit groupe a commencé à explorer la forêt que nous avions plantée. Les chaussures à talons de ma nouvelle amie se sont enfoncées dans la boue et sa robe s’est accrochée à la végétation humide, mais elle a continué : c’était une expérience merveilleuse pour elle.

Dans la réserve de Ferncliffe

Dans la réserve de Ferncliffe

Le moment est venu de notre départ et elle est remontée dans le véhicule, mouillée, ébouriffée mais rayonnante : et beaucoup plus bavarde. Elle m’a raconté qu’elle était en deuxième année à l’université locale, où elle étudiait la gestion de l’environnement. “La plupart des autres étudiants qui suivent mes cours le font uniquement pour obtenir les crédits nécessaires », a-t-elle déclaré. “Ils ne sont pas vraiment intéressés par le sujet, mais je l’apprécie beaucoup.”

Elle me raconte un peu son parcours, comment elle a grandi dans les townships et est allée à l’école en ville. Je lui parle un peu du projet et lui explique que la partie de la forêt naturelle qu’elle vient de traverser est en réalité entièrement artificielle, plantée par A Rocha sur un terrain qui était autrefois une plantation de bois exotique. Elle a beaucoup de questions et je suis en mesure de l’aider à comprendre l’importance du projet en termes de conservation de la biodiversité et d’action pour le climat. Nous étions maintenant sortis de la forêt et nous retournions en ville lorsqu’elle m’a dit quelque chose qui m’a plongé dans le silence. Elle me dit que cette courte visite dans la forêt n’était que la deuxième fois de sa vie qu’elle se trouvait dans la nature. Jusque là, elle avait toujours vécu en ville ou dans les townships, à l’exception de cette brève rencontre avec une forêt à la périphérie de la ville, et d’une sortie scolaire à laquelle sa classe avait participé lorsqu’elle était à l’école primaire.

La meilleure éducation est une rencontre viscérale avec la connaissance qui transforme l’élève. Le Psaume 19:1 dit : « Les cieux proclament la gloire de Dieu, les cieux proclament l’œuvre de ses mains ». Le monde naturel a beaucoup à nous apprendre. Si nous pouvons sortir les gens de leur contexte familier et aiguiser leurs sens à la beauté de ce que Dieu a fait, les questions de changement climatique, de perte de biodiversité et de pollution passeront de l’abstrait à l’ancrage dans la réalité vécue, de l’académique au personnel. Ma nouvelle amie est retournée à ses études avec une nouvelle compréhension, et notre rencontre a approfondi la mienne aussi.

Nous sommes heureux que nos blogs puissent être utilisés par des tiers à condition que l’auteur soit cité et que A Rocha International, arocha.org, soit cité comme source originale. Nous vous serions reconnaissants de nous faire savoir si vous avez utilisé notre matériel, en envoyant un courriel à [email protected].

Image petite : Fern, par Nick Wood (CC BY-NC-SA)

Catégories: Histoires
Sur Murray Tessendorf

Avant d’entrer dans le pastorat, Murray a travaillé pendant plus de dix ans dans le domaine du développement et de la formation agricoles, ce qui a éveillé son intérêt de voir l'environnement naturel utilisé d’une manière bénéfique pour la société et glorifiant son Créateur. Murray et sa femme Brenda sont particulièrement heureux lorsqu’ils campent dans la brousse africaine vierge, entourés de toutes les créatures, petites et grandes. Murray est actuellement le directeur national d’A Rocha Afrique du Sud.

Voir tous les articles par Murray Tessendorf (1)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.