Le Blog d’A Rocha

Dr Andrew Shepherd est co-directeur d’A Rocha Aotearoa Nouvelle-Zélande. Il possède une expérience de vingt-cinq ans dans l’enseignement et la facilitation de l’apprentissage dans les domaines de la théologie, l’éthique et les études environnementales. Il travaille dans l’éducation théologique/environnementale avec les églises et les organisations communautaires et exerce également des activités d’enseignement et de recherche dans divers établissements d’enseignement supérieur. Andrew vit avec sa famille dans la vallée de Makarora, aux portes du Parc national du mont Aspiring et de Te Wāhipounamu, un site inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

1 novembre 2018 | Andrew Shepherd | 0 commentaires

Shopping jusqu’à l’effondrement : dons et reconnaissance dans une culture de surconsommation

Nous vivons à une période de l’histoire dans laquelle notre mode de vie est caractérisé par des publicités criardes, une surconsommation rampante et un gaspillage inconsidéré, avec des conséquences désastreuse pour les communautés écologiques dont nous faisons partie et desquelles notre propre survie dépend. Pourtant, il existe un récit alternatif.

Catégories: Réflexions
11 avril 2016 | Dave Bookless | 0 commentaires

Vivre en marge

Ayant récemment passé la nuit dans un gîte rural, je décidai de me lever de bon matin pour une promenade. Le froid était mordant. Les champs étaient presque déserts ; toutefois, les haies et les bordures de champs étaient pleines de vie. Cette vie effervescente en marge des champs me fit réfléchir.

Catégories: Réflexions
18 décembre 2015 | Dave Bookless | 0 commentaires

Trois semaines l’été dernier

L’été dernier, une suite d’événements me fit vivre trois expériences totalement différentes : la première semaine à un festival chrétien, une partie de la deuxième semaine avec ma famille à Disneyland Paris, et la troisième semaine dans la communauté de Taizé en France. Je me posai alors cette question : « Où se trouve la spiritualité dans ces rassemblements ? » Quels sont leurs “dieux”, leurs valeurs sous-jacentes tacites, et leur conception de ce qui compte vraiment ?

Catégories: Réflexions