14 novembre 2016 | Dave Bookless | 1 commentaires

Quel avenir pour la planète Terre ?

L’idée du futur avec laquelle j’ai grandi est celle d’Hollywood : des images d’un futur effroyable, dystopique, dans un monde dévasté et en ruine. Ce n’est pas étonnant que la littérature populaire chrétienne ait repris cette vision. Pendant des années, j’ai cru que l’idée centrale était vraie : que ce monde serait complètement détruit au retour de Jésus lors du jugement. Mais à mesure de mes lectures personnelles de la Bible, mes questions s’accumulaient.

Comme beaucoup de mes contemporains, mon idée du futur à été forgée par Hollywood : ‘La guerre des mondes’, ‘Mad Max’, ‘Close Encounters’, ‘Star Wars’, ‘Independence Day’, ‘Matrix’,  ‘Le Jour d’après’ et ‘Quand souffle le vent’, parmi tant d’autres. Ils transmettent la vision d’un futur effroyable, dystopique, dans un monde dévasté et anéanti par les invasions extraterrestres, la guerre, les catastrophes nucléaires et environnementales. Ce n’est peut-être pas étonnant que la littérature populaire chrétienne ait repris cette vision, à l’exemple de ‘The Late Great Planet Earth’ par Hal Lindsey ou encore la série de romans ‘Left Behind’ (dont ‘Les survivants de l’Apocalypse’) par Tim LaHaye et Jerry Jenkins, vendus à plus de 65 millions d’exemplaires.

“Comet strike” by Ben Crowder

Pendant des années, alors que je me battais avec le pré-, post- et a-millénarisme, et les explications confuses d’obscurs versets bibliques, j’ai cru que l’idée centrale était vraie : que ce monde serait entièrement détruit au retour du Christ lors du jugement. Mais au fond de moi quelque chose sonnait faux et à mesure de mes lectures personnelles de la Bible, mes questions s’accumulaient :

Lorsque nous comprenons la vision globale de Dieu, ces quelques versets troublants, sur lesquels une montagne de fiction dispensationaliste a été construite, s’éclaircissent peu à peu. Par exemple, 2 Pierre 3:7–10 ne parle pas de l’anéantissement de ce monde dans un brasier, mais du feu purificateur du jugement conduisant à la terre ‘mise à nue’ – comme le champ d’un agriculteur avant les semailles.

Le parallèle avec l’inondation de Noé dans 2 Pierre 3:6 confirme qu’il est question autant de nouveau départ que de destruction.

Si ces propos sont nouveaux pour vous, je vous recommande le livre de Tom Wright Surprised by Hope ou mon propre livre Dieu, l’écologie et moi (Planetwise)’. Comme Tom Wright le déclare, « Le ciel est important, mais ce n’est pas la fin du monde. »

Dans un sens, ce que l’on croit sur la fin des temps n’a pas d’importance tant que l’on suit le commandement présent dans la Genèse de refléter l’image de Dieu en servant et en préservant la création. D’un autre côté cependant, nos croyances peuvent avoir une importance considérable, car une attitude négative envers le futur de la création nous amène inévitablement à la négliger, ou pire, à la détruire. L’avenir de la planète Terre est dans les mains de Dieu, non dans celles d’Hollywood, mais cela ne signifie pas que nous pouvons agir comme des vandales planétaires. Dieu “détruira ceux qui détruisent la terre” (Apocalypse 11:18). Notre devoir est d’être comme les cinq jeunes filles sages dans l’histoire de Jésus (Matthieu 25:1–13) – veiller et préparer un accueil chaleureux au Créateur, Soutien et Sauveur de la création qui reviendra dans la gloire.

Vous avez aimé ? Alors, inscrivez-vous a notre newsletter !

Traduction: Valérie Coudrain

Catégories: Réflexions
Mots clés: catastrophe films futur
Sur Dave Bookless

Dave Bookless : engagé à A Rocha depuis 1997, cofondateur (avec sa femme Anne) d’A Rocha Grande-Bretagne en 2001, il est actuellement Directeur pour la Théologie et les Eglises d’A Rocha International. Auteur et conférencier, il a une passion pour partager les enseignements de la Bible dans les cultures d’aujourd’hui. Il a participé à la rédaction de nombreux livres et a lui-même écrit «Planetwise – Dare to Care for God’s World» et «God Doesn’t do Waste». Il travaille à temps partiel à un doctorat de l’Université de Cambridge sur la théologie biblique et la sauvegarde de la biodiversité. Ayant grandi en Inde, il habite avec sa femme et ses 4 filles à Southall, une banlieue multiculturelle de Londres, où il partage le pastorat d’une église anglicane multiraciale et essaie avec sa famille de vivre de la manière la plus durable possible. Il est aussi ornithologue (bagueur certifié) et aime les oiseaux, les montagnes et les îles.

Voir tous les articles par Dave Bookless

Une réponse à “Quel avenir pour la planète Terre ?”

  1. […] Voir mon post précédent Quel avenir pour la planète Terre ? et pour approfondir le sujet, mon chapitre sur ‘Jesus is Lord … of all?’ Evangelicals, […]

Laisser un commentaire