31 octobre 2016 | Leah Kostamo | 0 commentaires

Aimer nos voisins, aimer notre voisinage

Une membre de la communauté élargie d’A Rocha Canada est décédée en janvier. Elle s’appelait Debbie, elle était une amie des jardins communautaires d’A Rocha à Winnipeg.

Debbie (Leah Kostamo)

Debbie a passé beaucoup de temps dans la rue près de l’église anglicane Sainte-Margaret, parlant avec les passants et vendant le journal local « Street Sheet », publié par la population marginalisée de Winnipeg. La plupart des gens pensaient qu’elle était sans-abri, mais ce n’était pas le cas. Certes, ses problèmes de santé mentale lui causaient du souci, mais elle était travailleuse et persévérante, et grâce à sa famille et ses allocations de chômage, elle arrivait à payer son logement.

En 2010, A Rocha a lancé un projet de jardinage communautaire en partenariat avec l’église Sainte-Margaret. Debbie était devenue amie avec les stagiaires de A Rocha.

Elle travaillait comme bénévole dans le jardin et participait aux ateliers de cuisine.

Quand les stagiaires ont appris que Debbie devait repeindre son appartement, ils ont passés deux journées entières à l’aider à nettoyer et peindre.

Elle avait aussi commencé à fréquenter l’église et apportait une tablette de chocolat au prêtre chaque semaine pour l’aider à préparer son sermon.

Debbie avait fini par faire partie de ceux qui donnaient le plus à Sainte-Margaret. Souvent, elle laissait dans la corbeille des offrandes toute la petite monnaie gagnée à vendre ses journaux aux paroissiens devant les portes de l’église.

Elle avait trouvé un nouvel endroit où elle se sentait bien.

Et puis elle est décédée.

Les frères et sœurs de Debbie, qui étaient auprès d’elle quand elle est partie, disent qu’elle avait vraiment changé ces dernières années. Ils attribuent cette transformation au pouvoir d’être aimé par une communauté et de vivre la paix du Christ pour la première fois dans une vie difficile.

Le plus beau est que Debbie n’était pas la seule que sa présence dans les jardins communautaires enrichissait. Cette amitié qu’elle donnait, puisée dans sa vulnérabilité, embellissait et transformait la vies de ces stagiaires de A Rocha, et de beaucoup d’autres autour d’elle aussi.

Certains diraient que la transformation et l’impact de Debbie, ce n’est pas ce qui fait la protection de la planète. Nous, à A Rocha, nous pensons que si.

Prendre soin de la création et prendre soin de ceux qui sont marginalisés vont de pair. Après tout, les plus vulnérables dans le monde, même dans le milieu urbain canadien, sont souvent les plus touchés par la dégradation environnementale.

« Le vrai travail de protection de la planète sera petit, humble — et rendra humble aussi — et (dans la mesure où l’amour est présent) agréable et gratifiant »

– Wendell Berry

« Tu aimeras ton prochain comme toi-même »

– Jésus Christ, Marc 12:31

Vous avez aimé ? Alors, inscrivez-vous a notre newsletter !

Traduction : Nadia Pazolis-Gabriel

Catégories: Histoires
Mots clés: amour Canada communauté
Sur Leah Kostamo

Conteuse et gardienne de la terre, Leah Kostamo a pour passion d’aider les autres à vivre sereinement sur la planète, dans un lieu de bonheur et d’espoir. Depuis 12 ans, Leah et son mari Markku dirigent le travail d’A Rocha au Canada. Elle est l’auteure de Planted: a Story of Creation, Calling and Community. Vous pouvez suivre son blog dans leahkostamo.com.

Voir tous les articles par Leah Kostamo

Laisser un commentaire